Jan 26

Quatre épreuves de classement sélectives

Written by 

Dans un mois, le samedi 25 février, le Rally van Haspengouw ouvrira la saison 2023 du Kroon-Oil Belgian Rally Championship. La 25ème édition de l'épreuve du TRCH présente un parcours qui rassemble tous les ingrédients d'une grande classique hesbignonne.
Après la pause hivernale, les concurrents pourront reprendre leur monture en mains dès le jeudi 23 février à partir de 13h. Sur les routes de Velm, ils pourront même se remettre dans le rythme lors du traditionnel shakedown, dont le tracé sera identique à l'an dernier. Le bien connu passage sur pavés restera donc le point spectacle de ce shakedown. La petite portion de terre qu'il propose sera par ailleurs la seule de tout le week-end.
Le samedi 25 février, trois boucles de quatre épreuves de classement seront au programme. Toutes les deux spéciales, les voitures reviendront aux abords du Hangar 66 à Saint-Trond pour une assistance. Avant le départ de chaque chrono, une zone sera prévue pour que les pilotes puissent chauffer leurs pneus.
Les débats commenceront par la spéciale de Walshoutem (10,15 km), bien connue pour son passage autour de la chapelle blanche. Cette année, il n'y a pas de petit "tourniquet" prévu aux abords de cet endroit. La grande flaque d'eau qui avait surpris Adrian Fernémont peu après le départ l'an dernier a également été éliminée.
Le deuxième chrono se disputera à Gingelom (10,96 km), sur une nouvelle spéciale qui ne sera quand même pas une découverte pour certains concurrents puisque quelques teams avaient utilisé ce tracé comme base d'essai l'an dernier. Cette spéciale comportera un petit circuit "show" et passera par une épingle bien connue des spécialistes.
Après l'assistance à Saint-Trond, on enchaînera avec la spéciale de Boekhout, qui sera quasiment identique à l'an dernier. Le tracé est seulement un peu allongé à la fin. S'étendant sur 13,22 km, la dernière spéciale de chaque boucle, partant de Gelmen, sera la plus longue au programme. Elle commencera par un "tourniquet" autour de la place près du départ. Un autre point spectacle bien connu et apprécié des suiveurs est l'épingle près du cimetière de Gelmen.
Au total, les concurrents se voient donc proposer, de 8 heures du matin à 20h le soir, 12 épreuves de classement totalisant 137,07 km contre le chrono.
Bien entendu, les inscriptions continuent à rentrer. Ainsi, les Breittmayer père et fils seront de la partie. Emile est engagé sur une Skoda Fabia Rally2 Evo et papa Olivier s'alignera sur une envoûtante Ferrari 308 GTB dans le cadre de l'Historic BRC. Cédric De Cecco sera également au départ sur une Citroën C3 Rally2. Il faut remonter à… 2008 pour trouver trace de la dernière participation de De Cecco au Rally van Haspengouw. Il roulait alors sur une Ford Fiesta ST. Un autre engagement de choix est celui de la Porsche 991 GT3 de Glenn Janssens, qui fut champion en Historic en 2012.
Le plateau déjà attrayant de la Moood M-Cup se complète avec Tom Ceuppens sur une BMW 130i, toute comme Patrick Lievens. Jonas Dewilde a décidé de passer cette année sur une Renault Clio Rally4. Dans sa catégorie, il devra affronter le Britannique Fraser Anderson sur une Ford Fiesta Rally4. Anderson, un jeune talent de 20 jaar, s'est inscrit dans le Kroon-Oil BRC. Il pourra donc marquer des points dans le Championnat Junior. Un autre étranger qu'on retrouvera avec plaisir est Michiel Poel, l'ancien copilote d'Erik Wevers entre autres. Il s'alignera sur une Renault Clio R3T. En Historic, Dirk Vermeersch est inscrit sur son habituelle Fiat 124 Spider Abarth, tout comme Nick Hoens (Opel Manta) et Grégory Vanovertveldt (BMW).
La liste se complète évidemment chaque jour. 

Rate this item
(1 Vote)
Read 2584 times Last modified on mardi, 09 janvier 2024 12:30